LA (RE)MISE EN QUESTION DU DIRIGEANT par Bernard Benattar

par | Jan 14, 2021 | Philosophie

Nous avons le plaisir de vous partager un de nos moments forts de ce matin, une Essence pour nos vies et nos entreprises, lors de notre 1ère Plénière.

Tout dirigeant est potentiellement, possiblement un « tyran » qui s’ignore. Pourquoi ?

Parce qu’il existe toujours un écart entre celle/celui qui détient l’autorité/le pouvoir et l’autre/les autres qui peuvent difficilement remettre cela en question.Se remettre en question c’est être conscient des « tyrannies »  que l’on peut commettre à son insu, comme remettre en question des aveuglements, encore faut-il en être conscient, car on ne peut pas questionner ce que l’on ne sait pas, question de représentation. 

Quand un dirigeant est dans le refus de se remettre en question, c’est souvent par crainte de perdre la face. Et perdre la face, c’est perdre sa place, sa posture, sa stature. Et préférer garder la face, c’est souvent le refus de se remettre en question avec d’autres. Or, s’il/elle n’est pas questionné-e, il/elle reste immobile et dans son auto-suffisance.

Et la remise en question se fait toujours par l’intervention d’autrui, permettant de trouver l’accès à l’intelligence de l’autre, parce qu’on ne peut pas tout connaître. C’est donc par la rencontre que la remise en question émerge. 

Et c’est quoi une question ? C’est sortir de l’affirmation. 

Alors la question est le 1er mouvement vers cette intelligence nouvelle. Et qui n’a jamais souffert de ne pas avoir de question ?

Mais de quelles questions parlons-nous ?

plénière mensuel

Il y a des questions qui font appel à un « Déjà su/dit » et il y a des questions qui font appel à un « Pas encore pensé« .  Ce sont celles-là mêmes qui vont ouvrir à cette remise en question.

Quand on questionne réellement, on cherche le Dialogue, c’est-à-dire que l’on fait appel à des raisonnements qui n’ont pas encore trouvé leur réponse

Alors, il est important d’organiser des moments de discussion, des moments qui suspendent l’action et le pragmatisme pour mieux les penser et mieux agir. Cela ne veut pas dire que l’on n’est jamais pragmatique, d’autant que l’existence de la vie ne peut pas se résumer à du pragmatisme, car nous avons besoin de sens, nous avons besoin de rêver, nous avons besoin du beau. Et souvent le beau charrie le bien et le juste

Un travail sans désir ne fonctionne pas dans la durée. 

Alors se remettre en question veut dire tout simplement se poser de nouvelles bonnes questions, recréer des espaces et dispositifs qui changent les agencements, des temps où l’un s’intéresse à faire penser l’autre et où nous suspendons notre pouvoir d’affirmation.

La question nourrit, et les conditions à son espace sont l’étonnement et la curiosité

Voilà en substance, l’essence avec laquelle nous avons carburé ce matin. 

Et vous, à quand remonte la dernière fois où vous avez suspendu votre pouvoir d’affirmation ? 

Et puisque nous souhaitons propager les valeurs d’INVICTUS-DIRIGEANTS, nous avons aussi compris que les valeurs ne peuvent pas être normatives, auquel cas elles deviendraient moralisatrices, voire persécutrices. Et quand on pense les valeurs dans l’absolu, on devient tyran.

Alors, nous conservons nos valeurs, tout en remettant en question leur affirmation absolue et ouvrir le dialogue, afin de permettre à chacun-e de vous pour qui une ou plusieurs d’entre elles résonnent, ou si vous souhaitez tendre vers elles, de nous rejoindre pour oeuvrer dans ce sens et nous élever ensemble.

Un immense MERCI à Bernard Benattar pour être venus nous nourrir ce matin, à nos dirigeants-adhérents qui ont consacré leur temps précieux pour nous rejoindre, physiquement et à distance, et sont repartis ravis de cette première. Ils sont nos meilleurs Ambassadeurs.

BERNARD avec les DIRIGEANTS Invictus

MERCI à nos Marraine et Parrain, Najette Kadri-Marouard et Stanislas d’Anthonay, qui sont des leaders et des soutiens engagés qui ont l’humilité de cette élévation pour eux-mêmes, leurs entreprises, leurs écosystèmes.

Bernard ayant conquis le cœur de nos adhérents, il reviendra régulièrement pour nous faire faire un pas de côté sur les différents sujets sur lesquels les dirigeants se questionnent ou sur lesquels nous les questionnons. 

Une balade philosophique sera organisée dans les beaux jours et nous vous communiquerons les informations dès que celle-ci sera finalisée.

Nous organiserons également de temps en temps un « INVICTUS HORS LES MURS » des moments suspendus conduits par Bernard, pour permettre à celles et ceux qui le souhaitent de venir se nourrir l’esprit et de se frotter à d’autres pour sortir de « l’entre-soi » et créer du dialogue avec un autre qu’un « même ». 

Alors, suivez-nous pour être informés de nos événements. Rejoignez-nous pour la prochaine Plénière (25/02 – Inscription sur notre site) et intégrez notre Collectif de dirigeants et décideurs engagés. 

A bientôt. 

INVICTUS-DIRIGEANTS

Equipe team invictus-dirigeants
Siège : SPACES EURATLANTIQUE
31 rue d'Armagnac
33800 BORDEAUX